PARRAIN-AMI asbl - Bruxelles - Brabant Wallon

Historique

L'ASBL Parrain-ami a été créée en juillet 1996 à  l'initiative de Marina Blanchart, psychologue et présidente honoraire de l’association.
L'idée de créer un service de parrainage lui est venue suite à son expérience dans un service d'accueil familial d'urgence où elle a constaté le bénéfice pour les enfants de pouvoir vivre un moment de répit dans une famille stable. Par ailleurs, elle relève aussi la limite de l'intervention en urgence qui ne peut être répétée et qui ne permet pas à l'enfant de construire un lien stable et durable à plus long terme.

Par la suite, son expérience dans une maison maternelle l'amène à réaliser que beaucoup de mères sont sans relais. Leurs enfants partagent cette situation difficile, ce qui crée parfois des problèmes d'inadaptation et un isolement social important. Ces enfants ont donc peu d'ouverture vers l'extérieur.

Autour de Marina Blanchart, une équipe pluridisciplinaire se forme rapidement. Le bouche à oreille permet au service d'être rapidement connu dans le milieu psychosocial et suscite de nombreuses demandes. De quelques parrainages au départ, aujourd'hui, environ 100 enfants sont accueillis par une famille de parrainage.

Depuis 1996, l'équipe de Parrain-Ami a rencontré un grand nombre d'intervenants sociaux, de familles. Elle s'est ainsi forgée une expérience sur laquelle les familles de parrainage, les institutions et les mamans peuvent s'appuyer. Notre projet pédagogique est affiné chaque année et notre mission éducative est également approfondie régulièrement en supervision.

Le service fonctionne essentiellement sur dons et fonds propres et l’équipe est principalement bénévole. Depuis décembre 2006, un projet pilote d’un an a été accordé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et a permis d’engager deux intervenantes à mi-temps. Parallèlement, une demande d’agrément par la Communauté Française a été introduite en juillet 2005. Actuellement, l'asbl compte 4 mi-temps ainsi que des bénévoles.

Notre Mission

« Le parrainage d’enfants est la construction d’une relation affective privilégiée instituée entre un parrain et un filleul. Il prend la forme de moments partagés. Il repose sur des valeurs d’échange, de réciprocité, d’enrichissement mutuel et sur la confiance. Il est fondé sur un engagement volontaire. Il se met en place dans l’intérêt de l’enfant (dont l’avis est sollicité) à la demande des parents ou autres titulaires de l’autorité parentale. » (UNAPP, Union Nationale des Associations de Parrainage de Proximité - France)

Le lien social est une valeur incontournable de développement personnel et de participation à notre société. Le parrainage permet de mobiliser la « société civile » et sa capacité à créer réellement du lien social.

Parrain-Ami promeut le lien social en créant des opportunités de lien. Un acte simple de citoyenneté...

" Le lien et le sens fondent les sociétés humaines et le jeune qui lance un SOS le sait. S’allier, c’est renoncer, en finir avec le statut de victime. Se relier, c’est dénoncer la fatalité."
Boris Cyrulnik

L'équipe :

Corine PIRNAY, assistante sociale - Audrey LINARD, psychologue - Catherine DE VISSCHER, directrice- Anne COLLARD, psychologue

Le parrainage d’enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles

Le parrainage d’enfants en Belgique se trouve à un tournant de son histoire.

Inscrit dans notre culture, le parrainage a été repensé il y a 20 ans par la mise en place d’une pratique innovante répondant aux changements de la société, de la famille afin d’apporter, en partie, une réponse à la fragilisation du lien social. Selon Catherine Sellenet*, celui-ci est aujourd’hui électif, il devient par le même fragile mais également librement consenti. Les familles monoparentales, en nombre croissant, ont besoin d’être aidées, de s’appuyer sur des relais extérieurs. Les parrains jouent, dans ce contexte, un rôle de suppléance.

A la problématique de la précarité des familles vient s’ajouter la situation des enfants qui vivent en institutions confrontés à des liens familiaux distendus voire à une absence de lien. Cette pratique s’est propagée et répond de nos jours, on ne peut mieux, à une réalité de terrain.

Les services de parrainage exerçant en Fédération Wallonie-Bruxelles se sont rencontrés afin de mettre en commun leurs pratiques, leurs fondements et de tenter d’instituer un cadre de référence au parrainage et répondre au questionnement qu’un tel projet peut susciter.

C’est au travers d’une reconnaissance politique plus large qu’il sera possible de nous faire connaître auprès du public et de répondre aux demandes de parrainage sans cesse croissantes, ceci en offrant un maximum de garanties.

Le parrainage est une forme de solidarité instituée, un projet particulier qui mérite une démarche spécifique d’encadrement. Le parrainage existe de façon multiple et répond à une réelle demande des parents, du secteur social et judiciaire.