top of page
Rechercher

Lettre de Parrain-Ami à Saint-Nicolas


Cher Saint-Nicolas,


Te souviens-tu du temps où tu déposais dans mes pantoufles, mandarines, bonbons ou chocolat ? Tu essayais aussi de ne pas oublier ce qui sur ma liste pouvait contribuer à mon « bonheur »…


Saint-Nicolas dépose des jouets aux enfants sages
Saint-Nicolas et père Fouettard

Mais, qu’est-ce que le bonheur, pour un enfant ou un adolescent ? Je veux dire, le vrai bonheur, pas celui qu’on nous vend dans les publicités.


Tous les jours, Parrain-Ami rencontre des enfants qui semblent en être privés. Ils sont âgés entre zéro et 18 ans et leur histoire est aussi lourde que la hotte du Grand Saint: précarité sociale, instabilité familiale, difficultés scolaires, négligence, maltraitance, isolement, placement en institution, etc.


Chaque situation est unique et mérite qu’on y apporte une attention et une solution adaptée. Outre le droit de chaque enfant à bénéficier d’une protection, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant oblige aussi l’Etat à garantir son bon développement et son éducation. Par là, on entend notamment : favoriser son épanouissement, le préparer à une vie adulte active, participer à des activités culturelles et artistiques, jouer et avoir des loisirs.


La mission de Parrain-Ami contribue à tout cela. Chaque parrain, chaque marraine sait à quel point les moments partagés avec son/sa filleul.e sont précieux pour lui/elle. Ce sont ainsi de belles histoires qui se construisent au fil du temps, des liens humains qui se nourrissent de l’essentiel : un moment partagé autour d’une activité simple, une discussion enrichissante, un coup de fil qui fait du bien, une petite attention lors des fêtes, un « bon anniversaire » souhaité, etc.


Tels sont les ingrédients du « bonheur », vu par tous ces enfants et adolescents ! Nul besoin de dépenses faramineuses : juste l’authenticité d’une relation humaine bienveillante, d’une écoute, d’une présence soutenante régulière, d’un repère stable sur lequel ils puissent compter en dépit des aléas de la vie. Un lien indéfectible, qui peut durer toute l’existence


Côté parrain/marraine, voilà un vent de fraîcheur qui vient souvent balayer quelques idées préconçues ou quelqu’a priori. Un vent qui ouvre l’esprit et semble remettre certaines choses à leur juste place, simplement. Une clarté rendue par l’essentiel qui s’impose tout d’un coup comme une évidence.


Alors, s’il te plaît Saint-Nicolas, apporte-nous des parrains et des marraines pour tous ces enfants ! Toutes sortes de personnes. Pourvu qu’elles aient envie de donner un peu de leur temps, d’être à l’écoute, d’entrer dans un échange « win-win » avec un jeune.


PS : Si en lisant cette lettre vous vous sentez une âme de Saint-Nicolas, inscrivez-vous à notre prochaine réunion d’information. Parrain-Ami recherche des parrains et marraines pour de nombreux jeunes en ce moment.



D’avance, merci, Saint-Nicolas !


L’équipe de Parrain-Ami











54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page